Flaugnac (site inscrit), village médiéval, typique du Pays de Serres, est établi sur une éminence rocheuse appelée popie.

 

Les premiers textes de 1260, présentent le bourg comme un castrum soumis au seul pouvoir seigneurial.
Au moyen âge, le village fortifié compte jusqu'à 200 habitants. Il s'organise en quartiers distincts :

  • le fort, constitué d'un ensemble de tours défensives appartenant à la noblesse venue s'installer entre le 11ème et le 13ème siècle autour du château du seigneur Ratier de Castelnau,
  • la ville correspondant au quartier bourgeois, (actuelle place et abords),
  • les barris (faubourgs) : le barri Roc d'Albe (actuelle grand rue) et, de part et d'autre du fort, le barri gelat à l'est et le barri cotiè à l'ouest.

On devine encore les fossés de protection entre ces différents quartiers.

Le village de Flaugnac a conservé en partie son réseau de ruelles offrant des parcours pittoresques entre maisons, murs de soutènement et jardins.

Le parcours de la popie qui suit le pied de la falaise constitue un tracé particulièrement évocateur alliant proximité de la roche et perspective sur la vallée de la Lupte.

Né au château en 1448, Bérenger de Roquefeuil après de nombreux démêlés avec les Consuls et la population est condamné par la justice royale et va habiter le château de Bonaguil qu'il rénove, agrandit et fortifie.

Aujourd'hui, la commune compte près de 500 habitants et accueille une trentaine d'élèves dans son école maternelle. La vie associative y est très intense. La restauration des maisons, le projet “cœur du village” valorisent ce village du Quercy Blanc qui mérite bien un détour, ne serait-ce que pour ses points de vue magnifiques.

Le hameau de Lamolayrette est construit sur les contreforts d'un pech. La chapelle sur le plateau fut construite par les paroissiens pour permettre au curé qui habitait le hameau de célébrer la messe quotidienne sans aller jusqu'à l'église dans la vallée.

L'éperon qui offre une vue largement dégagée sur la vallée du Lemboulas, fut occupé par un château autour duquel se développa un castrum dépendant de la juridiction de Flaugnac.

Capmié fait partie de la commune de Flaugnac, dans la vallée de la Lupte, en direction de Saint Paul de Loubressac. Plusieurs mosaïques, vestiges d'une villa (village) romaine, témoignent d'une occupation très ancienne de ce site. L'église d’origine romane a été fortement remaniée au 15ème siècle. Elle abrite un tableau classé aux monuments historiques … 

En savoir plus : Flaugnac - cité défensive (PDF - 1000 Ko)

 

Saint Paul de Loubressac - pages d'histoire

à consulter ici : Histoire et patrimoine de Saint Paul

Galerie photos aériennes

Histoire de la chapelle de Saint-Gervais